Nos réponses à vos questions

1

Dois-je consulter mon médecin avant de débuter des traitements de physiothérapie?

Le physiothérapeute est un intervenant de première ligne. Vous n’avez donc pas à consulter un médecin d’abord. Si lors de l’évaluation initiale le physiothérapeute juge que vous nécessitez une médication particulière, une imagerie (rayons-x, résonnance magnétique, etc…) ou autre examen médical, vous serez alors dirigés chez un médecin.

 

2

En attendant d'avoir ma première consultation en physiothérapie, dois-je appliquer de la chaleur ou de la glace sur ma zone douloureuse?

La chaleur et la glace agissent évidemment de façon très différente sur le corps. De façon générale, nous recommandons d’appliquer de la glace lorsque la douleur est d’origine inflammatoire, soit lorsque la douleur est intense, constante, de type brûlure, élancement, lorsqu’elle ‘pulse’, etc… Si vous avez de l’enflure et apercevez de la rougeur, vous devez mettre de la glace.

Si la douleur est plutôt une ‘raideur’, lorsqu’elle est intermittente, en fin de journée, de type ‘sourde’, une fatigue, la chaleur est indiquée pour détendre la musculature et activer la circulation sanguine.

N’appliquez jamais de la chaleur sur une zone inflammée car celle-ci pourrait augmenter l’inflammation. Un bain chaud ou un spa est également contre-indiqué.

3

Je ne pratique aucun sport particulier, puis-je tout de même obtenir un rendez-vous à la Clinique de physiothérapie médico-sportive ?

Que vous soyez totalement sédentaires, sportifs du dimanche ou athlètes d’élite ne change absolument rien : vous êtes bienvenus à notre clinique. Vous obtiendrez chez nous des traitements personnalisés, adaptés à 100% à votre condition physique.

4

Est-ce que les assurances collectives remboursent les frais des traitements ?

La plupart des assurances collectives vont rembourser soit une partie ou la totalité des frais des traitements de physiothérapie et d'ergothérapie lorsque vous leur ferez parvenir vos reçus par internet ou par la poste. Une partie des frais non couverts par vos assurances pourrait également être déductible de vos impôts.

Si vous avez subi un accident de travail ou de la route, la CNESST ou la SAAQ remboursent la totalité des honoraires.

 

Plan du site

Réalisé par